Vous pouvez prendre connaissance des Statuts de l'association et de notre Réglement intérieur en cliquant dessus :

STATUTS

REGLEMENT INTERIEUR

Compte-rendu AG 17 Septembre 2015

L'assemblée Générale de l'UdPV s'est tenue le 17 Septembre dernier, suivie de la réunion de rentrée pour tous les adhérents, anciens et nouveaux. Cela a été l'occasion de rappeler les points forts de l'année pour l'association, notamment le succès de la conférence annuelle, qui portait sur les apprentissages, animée par le Dr Sophie Benkemoun, la signature de la charte des associations verrièroises, les visites de cantine des écoles et du collège, le projet de réaménagement du parking collège pour améliorer la sécurité des enfants. 

Un nouveau bureau a été elu du fait du départ de l'association de la présidente et de deux de ses membres, et ce fut l'occation de remercier Mme Laurence Vialatte pour son action tout au long de ses années de membre actif de l'UdPV.

 

A l'occasion de ses 20 ans, l'UdPV s'est penchée sur son histoire (voir historique de la création dans un autre article) et a souhaité faire le point sur les grandes dates qui ont marqué l'association et les quelques données chiffrées qui donnent la vision de son évolution.

Prenez connaissance de ces informations en consultant l'Historique des 20 ans.

On peut faire remonter l’origine de notre association à l’automne 1991, quand, dans un contexte de difficultés parents/enseignantes, des parents, persuadés que la concertation était le meilleur moyen d'arriver à des solutions bénéfiques pour tous, enfants, parents et enseignants, se sont rencontrés et ont échangé.

Mobilisés par la recherche de solutions concertées plus efficaces sur le terrain plutôt que la défense de valeurs partisanes qui exacerbent les tensions et n’aboutissent pas à un dénouement satisfaisant, ils ont choisi de s’engager dans l’école de leur enfant.

Le souhait d’ ouvrir un espace à un troisième groupe de parents avait été clairement exprimé par la directrice du Bois Loriot qui se trouvait parfois gênée entre des positions d’associations de parents revendicatives ou peu nuancées et des enseignants soucieux de protéger leur espace pédagogique .

C'est ainsi que, à la rentrée 1992, certaines d'entre nous ont constitué une liste de parents indépendants et ont été élus à l’école maternelle du Bois Loriot.

La concertation, i.e. l’écoute et la recherche de compréhension des motivations des points de vue différents a, dès le commencement, été notre fil conducteur. Nous avons prôné le dialogue et la recherche de solutions satisfaisantes pour tous. Nous avons toujours recherché l'échange avec les enseignants, en respectant leur espace pédagogique, avec les directeurs d'école, avec la mairie et agi en concertation avec les autres associations, chaque fois que cela était possible. Nous luttions contre les partis pris et les réactions « à chaud » : la règle était que tout sujet devait être posé, débattu collégialement avant toute position et action, menée par au moins deux d’entre nous.

Avec le souci de représentativité que nous avons porté dès le début , nous nous efforcions toujours d'avoir des représentants aptes à remplir leur mission et répartis dans l’école, c'est-à-dire,  au début, positionnés dans toutes les classes du Bois Loriot, ensuite à tous les niveaux des établissements scolaires où nous étions élus, que nos enfants soient élèves de cette classe ou pas.

A ce titre également, nous nous efforcions d'avoir des quotas de parité : les mères étaient toujours plus nombreuses que les pères, mais les papas se sont progressivement engagés , notre souci étant d’être le plus fidèle possible aux sensibilités de chacun.

C'est également pour pouvoir participer pleinement, et de façon légitimement reconnue, à la concertation que nous nous sommes organisés et déclarés en association loi 1901 (Les statuts de l’association ont été déposés en préfecture le 6 juin 1994). En effet, il nous était arrivé d’être refoulés de certaines réunions en mairie où n'étaient conviées que les associations officielles.

Après ce démarrage, l'association a grandi avec nos enfants, c'est ainsi que nous avons eu petit à petit des élus non seulement au Bois Loriot, mais à David Régnier (en 1994), à Paul-Fort, au collège Jean Moulin (en 1999). Une liste a été créée à l'école maternelle des Près-Bouchards en 1994.

Nos actions ont porté sur l'organisation de la cantine, la prise en charge des temps de loisirs pendant la pause repas (ouverture du préau avec différents types d’espaces : jeux ou repos). Nous avons soutenu les directeurs d’école pour demander en mairie la création de dortoirs et pour maintenir les activités sportives telle que la piscine.

Nous avons aussi beaucoup œuvré pour les fêtes des écoles : pour qu'elles reprennent existence, qu'elles soient préparées en accord avec les enseignants et en concertation et co-création entre toutes les associations. Nous avions même réussi à ce que la fête soit le même jour sur tout le groupe scolaire Bois Loriot, David Régnier et Paul Fort avec des activités dans toutes les écoles et la possibilité de passage de l'une à l'autre par l'ouverture des portails entre les cours, rare jour où les enfants de tous les niveaux accédaient à tous les espaces.

Notre organisation collégiale (pour chaque sujet nous déterminions ensemble un responsable qui avait les compétences, la familiarité et l'affinité pour s’en charger), nous a permis d’être efficaces et reconnus, et chaque parent qui le souhaitait pouvait s’investir selon ses désirs et ses possibilités.

Nous avons également pendant une période publié une lettre d'information à l’école Bois Loriot, lettre ouverte à tous, à destination des parents et des enseignants : l'objectif était de maintenir un dialogue et une information à destination des parents qui pouvaient avoir des difficultés à fréquenter l'école du fait de leurs activités professionnelles.

Nous repensons à cette époque avec une certaine nostalgie : c'était avant de développement d'internet et des téléphones portables. Notre lettre d'information intitulée « La lettre »était en impression papier et nous faisions le tour de Verrières pour distribuer nos comptes-rendus de réunion (régulièrement écrits) dans les boîtes aux lettres des membres des différentes équipes.

Avec les mails, un site internet, tout est bien différent maintenant, mais nous sommes heureuses de constater que l'esprit de dialogue et d'ouverture que nous avions voulu et maintenu toutes ces années, a perduré, reste bien présent et se ressent toujours dans l'esprit de l'association UdPV d'aujourd'hui"

Les Fondatrices :

Dominique, Pascale, Brigitte et Françoise.

 

 

Depuis la rentrée 2011/2012, l'UdPV est présente à l'école maternelle du Clos Fleuri.

A la rentrée 2012/2013, l'UdPV sera aussi présente à l'école maternelle des Gros Chênes.

Dorénavant, l'UdPV ets présente dans toutes les écoles de Verrières ainsi qu'au collège Jean Moulin.