Nouveaux rythmes scolaires: bonnes pratiques en maternelle

Dans une brève du 20 décembre 2013, Vincent Peillon a rappelé quelques principes importants concernant les nouveaux rythmes scolaires et ses spécificités à l'école maternelle.

 

-Respecter une alternance équilibrée entre les temps d'activités et des temps calmes et de repos.

Il est primordial de respecter les rythmes de sommeil des enfants : il est important de coucher les enfants après le repas sans attendre la fin de la pause méridienne.

Il s'agit d'organiser la sieste avec souplesse pour tenir compte des besoins spécifiques de chaque enfants qui évoluent entre 2 et 5 ans:

*la sieste doit primer sur le temps d'activité;

*le réveil progressif permet à chaque enfant de se réveiller à son rythme;

*si un enfant ne dort pas au bout de 20 minutes il doit pouvoir bénéficier d'un temps de repos différent de la sieste;

*réveiller un enfant s'il dort trop longtemps afin de ne pas compromettre le sommeil nocturne.  

-Aider l'enfant à se répérer dans les lieux de l'école et à identifier les adultes de l'école

 

*Il faut favoriser l'identification des lieux par l'enfant et préciser les règles d'utilisation des locaux selon les activités et les horaires: on peut utiliser une signalétique spécifique dans les différents espaces qui aidera l'enfant et les parents à s'y retrouver;

*Les nouveaux rythmes scolaires accroissent le nombre de personnes intervenant dans l'école, il est donc essentiel d'aider l'enfant et ses parents à identifier les différents personnes et connaître leurs rôles et leurs fonctions. On peut faire un affichage avec la photo, le nom et la fonction de chaque adulte.

*L'enfant a besoin aussi de connaître les règles de vie de l'école selon les temps et les lieux: les exigences et les contraintes varient parfois en fonction des activités scolaires et périscolaires.

L'appropriation par les enfants de règles de vies claires et stables selon les temps,les lieux et les personnes leur permet de s'épanouir et de devenir autonomes en étant rassurés.

Les différents moments de la journée sont souvent confus chez les jeunes enfants , aussi est-il important de les aider à construire des repères dans le déroulement de leur journée.

La ritualisation du temps scolaire et des transitions est donc importante.

-A l'école maternelle la succession des différents moments de la journée de l'enfant doit éviter "l'empilement d'activités" qui pourrait générer de la fatigue ce qui serait le contraire de ce que visent les nouveaux rythmes scolaires.

Le temps périscolaire, qui rappelons-le, relève de la responsabilité des communes, doit proposer des activités adaptées aux capacités des enfants  en préservant des temps calmes ou de repos.

L'enfant a besoin de jouer, agir, observer, manipuler, lire, chanter et rêver...

En lien avec la commune, une concertation régulière entre l'équipe pédagogique et les personnes du péricolaire est indispensable afin de permettre des adaptations si besoin, l'objectif étant le bien-être de l'enfant et son épanouissement.